Antolina

Ortiz

ÉCRIVANTE

«La seule vraie façon d’être en paix était de ne croire en rien, de s’ouvrir au vide. Être comme un coquillage muet sur une plage, poussé par la mer, englouti par les vagues. « 

– Otumba, Antolina ORTIZ

SEDA ARAÑA (SOIE D'ARAIGNÉE)

Premier prix du premier concours national de court-métrage parallèle 21 | Escritoras Mexicanas, 2019. Plus de 600 romans de femmes mexicaines y ont participé. Finaliste du prix de littérature Romulo Gallegos 2020.

Finaliste du Prix de littérature Nadal 2018.

TRES SILENCIOS (TROIS SILENCES)

A gagné en 2010 le prix José Eufemio Lora y Lora & Juan Carlos Onetti.

Marcela embrasse ses silences dans une atmosphère liquide. Le roman est l’avenir de sa vie; C’est le décès d’une jeune femme, d’une mère, d’une veuve, d’une femme sage.

OTUMBA

Récompensé en 2010, avec le prix José Eufemio Lora y Lora et & Juan Carlos Onetti.

Otumba est l’endroit où les Mexicains ont mené leur dernière bataille. L’endroit où les limbes ont trouvé son peuple brisé. Mais Otumba vit aussi: avec toutes ces voix de morts entrecoupées des vagues du temps.

VIDAS CALLEJERAS (VIES SUR LA RUE)

Essai publié par Editorial Patria. Édition de plus de 50 000 exemplaires. Avec un préface d’Elena Poniatowska.

HISTORIAS DE MONTREAL (HISTOIRES DE MONTREAL)

Un kaléidoscope de littérature hispanique – américaine au Canada auquel participe Antolina Ortiz, ainsi que vingt-cinq écrivaines d’origine mexicaines, colombiennes, péruviennes, vénézuéliennes, salvadoriennes, bolivariennes, brésiliennes et espagnoles résidant au Canada. Une œuvre chorale qui vise à offrir un regard littéraire nouveau, frais et simple sur la deuxième ville la plus peuplée du Canada.

BÚBU, EL GRANDE Y OTROS CUENTOS (BUBU, LEGRAND ET AUTRES HISTOIRES)

Histoires pour enfants et adultes.

¿QUIÉN SOY YO? (QUI SUIS-JE?)


À partir d’un texte très simple, le jeune lecteur passera en revue, de manière très sympathique, une liste amusante d’animaux, de couleurs et de comportements qui, guidés par une illustration extraordinaire, raviront petits et grands.

ESCRITORAS MEXICANAS (ÉCRIVANTES MEXICAINES)

Antolina Ortiz a écrit sa nouvelle intitulée « Je ne charge pas, je donne des cours » pour la deuxième Anthologie des écrivantes mexicains, qui compile les histoires gagnantes du deuxième concours national de nouvelles organisées par le projet Escritoras Mexicanas.

Citoyen du monde, voyageur dans le temps …

Qui est elle?

 

Antolina se décrit comme une citoyenne du monde. Depuis qu’elle était toute jeune, elle a voyagé et connu différents lieux et cultures qui l’ont tellement enrichie qu’il lui est difficile de se considérer d’un seul lieu… D’une seule culture… Peut-être, même d’une seul temps.

Son éducation philosophique l’amène à observer et à admirer le monde d’une manière unique, éveillant une curiosité qui la fait se questionner sur le pourquoi des choses. Sa recherche laconduit à analyser à la fois son existence, telle celle de l’être humain, et le rôle qu’elle joue dans le monde. Son objectif a toujours été de générer un changement qui recherche la réflexion et l’équilibre dans son environnement.

Antolina, à travers l’écriture, trouve une forme de communication avec laquelle elle projette ses réflexions. Un style simple et une grande profondeur dans ses descriptions et dans la gestion des émotions de ses personnages. Le tout fait que ses ouevres aient une fluidité naturelle. Lorsque le lecteur s’y attend le moins, il se retrouve dans un processus d´auto-réflexion qui ne finit pas avec sa lecture.

Nous contacter

4 + 9 =